Lexique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Découvrez les mots suivants

Nacre d’une huitre

Revêtement intérieur de certaines coquilles de mollusques et synthétisé par le manteau de l’huitre. La nacre est composée de cristaux d’aragonite et conchyoline, disposés par couches plates et parallèles. Le reflet de la nacre est souvent irisé avec des couleurs multiples de l’arc en ciel. La nacre est utilisée depuis des millénaires pour la fabrication de bijoux, marqueterie ou boutons par exemple.

Nacre (d’une huitre)

Revêtement intérieur de certaines coquilles de mollusques et synthétisé par le manteau de l’huitre. La nacre est composée de cristaux d’aragonite et conchyoline, disposés par couches plates et parallèles. Le reflet de la nacre est souvent irisé avec des couleurs multiples de l’arc en ciel. La nacre est utilisée depuis des millénaires pour la fabrication de bijoux, marqueterie ou boutons par exemple.

Nacre d’une perle

Matière de la perle, déposée revêtement intérieur de certaines coquilles de mollusques et synthétisé par le manteau de l’huitre. La nacre est composée de cristaux de carbonate de calcium (voir : « aragonite ») et de macro molécules (voir : « conchyoline »), disposés en couches sphériques concentriques. Le reflet de la nacre est appelé orient et c'est l'un des principaux critères qu'utilise la Maison Gautrey pour sélectionner ses perles.

Nacre (d’une perle)

Matière de la perle, déposée revêtement intérieur de certaines coquilles de mollusques et synthétisé par le manteau de l’huitre. La nacre est composée de cristaux de carbonate de calcium (voir : « aragonite ») et de macro molécules (voir : « conchyoline »), disposés en couches sphériques concentriques. Le reflet de la nacre est appelé orient et c'est l'un des principaux critères qu'utilise la Maison Gautrey pour sélectionner ses perles.

Nettoyage des perles

Un bijou en perle s'essuie régulièrement à l'aide d'un chiffon doux et humide, y compris dans les endroits moins visibles. Laissez ensuite le bijou à l'air libre pour qu'il sèche. Surtout, ne frottez pas énergiquement. Vous pouvez aussi tous les deux ans, procéder à un nettoyage en profondeur en prenant un tissu doux sur lequel vous appliquez une goutte d'huile d'olive, puis, essuyez.

Nucléonnage d’une perle de culture

Le perliculteur stimule intentionnellement le développement d’une perle en y insérant un noyau (appelé nucléon ou nucléus). Pratiquement toutes les perles d'eau de mer et d'eau douce vendues aujourd'hui sont des perles nucléonnées, donc de culture. Pour plus d'information, voir les vidéos tournées par la Maison dans les fermes perlicoles partenaires.

NISHIKAWA Tokichi

En savoir plus sur l'histoire de l'invention de la perle (voir Carnet de bord sur www.yvesgautrey.com): Mr NISHIKAWA épousa la deuxième fille de Kokichi MIKIMOTO, un homme d’affaires spécialisé dans le commerce des demi perles de culture. Il fut sacré pour cette raison « Roi de la Perle » dans un article du New York Herald du 9 octobre 1954. Ce fut alors une course aux brevets avec son beau père : la dispute se termina par un brevet commun entre Tatsuhei MISE, Tokishi NISHIKAWA, et Toraichiro YOKOYAMA, patron de Tatsuhei MISE. Quelle histoire de famille !

Nucléon / Nucléonnage

Voir "Nucléonnage d'une perle" dans le glossaire Gautrey Paris.

Nucléonnage (d’une perle de culture)

Le perliculteur stimule intentionnellement le développement d’une perle en y insérant un noyau (aussi appelé nucléon ou nucléus). Pratiquement toutes les perles d'eau de mer et d'eau douce vendues aujourd'hui sont des perles nucléonnées, donc de culture.

Nucléonnage (Technique de nucléonnage)

Opération pratiquée par l’homme sur une huitre perlière et consistant à introduire délicatement un nucléon (autrement appelé nucléus ou noyau) en incisant l’organe reproducteur de l’huitre (la gonade) ; selon les zones de perliculture, le procédé peut être différent mais le principe reste le même: un morceau du manteau (nacre) peut être découpé en fines lamelles et ajouté prés du noyau; cela permet de contrôler d'une certaine façon la couleur de la perle et sa taille.

Nucléonnage (Nucléon ou nucléus ou noyau)

Petite bille de nacre introduite au moment du nucléonnage, autour de laquelle l’huitre va déposer sa nouvelle nacre par couches successives pendant 18 mois environ, afin de créer une ou plusieurs perles selon l’origine de l’huitre perlière.

Nuléon

Petite bille de nacre introduite au moment du nucléonnage, autour de laquelle l’huitre va déposer sa nouvelle nacre par couches successives pendant 18 mois environ, afin de créer une ou plusieurs perles selon l’origine de l’huitre perlière.

Noyau

Petite bille de nacre introduite au moment du nucléonnage, autour de laquelle l’huitre va déposer sa nouvelle nacre par couches successives pendant 18 mois environ, afin de créer une ou plusieurs perles selon l’origine de l’huitre perlière.

Nucléus

Petite bille de nacre introduite au moment du nucléonnage, autour de laquelle l’huitre va déposer sa nouvelle nacre par couches successives pendant 18 mois environ, afin de créer une ou plusieurs perles selon l’origine de l’huitre perlière.

Nucléonnage (production de perles par huitre)

En principe, les huitres d’eau de mer ne produisent qu’une perle par récolte. Cependant, les huitres d’Akoya sont très souvent incisées de telle sorte qu’elles puissent produire 2 perles en une seule récolte. A Tahiti, l’opération de nucléonnage peut se faire en deux récoltes distinctes, mais avec un seul nucléon à chaque fois. En Chine, l'huitre va produire jusqu'à 50 perles en une seule récolte. Selon les zones de perliculture, la taille, la couleur, la qualité de la nacre sont différentes. Contrairement à une idée fort répandue, la nacre des perles d'eau douce produites en Chine est la plus épaisse, et donc offre le meilleur lustre de façon naturelle (les perles produites à Akoya et en Polynésie présentent une nacre moins épaisse). Les perles d'Akoya ont donc besoin d'un traitement artificiel pour offrir le merveilleux lustre constaté.

Nacre et lustre des perles

Selon les zones de perliculture, la taille, la couleur, la qualité de la nacre sont différentes. Contrairement à une idée fort répandue, la nacre des perles d'eau douce produites en Chine est la plus épaisse, et donc offre le meilleur lustre à l'état naturel; les perles produites à Akoya et en Polynésie présentent une nacre moins épaisse. A noter que les perles d'Akoya ont besoin d'un traitement artificiel pour offrir le merveilleux lustre que l'on connait.