CLASSIFICATION DES PERLES DE TAHITI

Une perle devenue mythique au fil des ans, issue de recherches françaises du XXème siècle

Perles de Tahiti Bijoux Gautrey Paris

La valeur des perles de Tahiti ne dépends pas exclusivement de leurs qualités, de leurs formes ou de leurs couleurs, mais de la combinaison de ces 3 principaux critères. La perle de Tahiti est harmonieusement mise en valeur par des créateurs bijoutiers comme la Maison Gautrey, qui savent comment tirer parti de ces trois caractéristiques. 

L'origine

La perle de Tahiti est une perle de culture de couleur naturelle provenant de la greffe de l’huître perlière Pinctada margaritifera, variété cumingii et d'un élevage rigoureux très sélectif en milieu naturel : les conditions d'exploitation de ces huitres sont soumises à des normes environmentales de long terme, pour lesquelles l'ensemble des critères d'éco-responsabilité sont contrôlés. Elle est élevée exclusivement en Polynésie Française depuis plus de 80 années. La technique du nucléonnage a été reprise dans d'autres régions du monde, mais cette perle reste unique par ses couleurs et ses orients.

Les couleurs

Les couleurs de ces perles noires sont extraordinaires : elles varient du gris anthracite, en passant par l’argenté, le vert pistache, le vert Peacock et le noir brillant avec des touches de vert, de rose ou de bleu. Pour percevoir toutes les nuances de couleur et d'orient, il est impératif de les voir les unes à coté des autres, en vrac : un spectacle étonnant dont nous ne nous lassons pas lorsque nous visitons nos amis perliculteurs Polynésiens.

Critères de perfection : 6 catégories de perles

Par souci de clarté, nous avons repris la réglementation édictée par le « Contrôle de la qualité des perles de culture de Tahiti » (CCQP), sous l’égide de la Direction des ressources marines et minières. La classification de la perle de Tahiti se fait selon le système A-D. 

1. Catégorie Parfaite : 

Sans imperfection, lustre excellent. Gautrey Paris sélectionne ces types de perles.

2. Catégorie A : 

90% sans imperfection, 10% d’imperfections légères concentrées, tolérance d’une imperfection profonde, très bon lustre au minimum. Gautrey Paris sélectionne ces types de perles.

3. Catégorie B : 

70% sans imperfection, 30% d’imperfections légères concentrées, tolérance de deux imperfections profondes, bon lustre au minimum.

4. Catégorie C : 

40% sans imperfection, 60% imperfections légères concentrées, tolérance de 10% d’imperfections profondes, lustre moyen au minimum.

5. Catégorie D : 

Plus de 60% d’imperfections légères, tolérance de 20% d’imperfections profondes et/ou piqûres blanches, lustre faible au minimum.

Critères de forme : 8 formes de base sont observées

Récoltées à partir d’un diamètre de 8 mm, leurs formes offrent des variétés exceptionnelles : rondes, ovales, baroques… Les orients sont profonds et ses reflets chatoyants, même pour celles qui ont des formes aussi bizarres qu'improbables.

Perle ronde de Tahiti Gautrey ParisPerle semi ronde de Tahiti Gautrey ParisPerle goutte poire de Tahiti Gautrey ParisPerle ovale de Tahiti Gautrey ParisPerle bouton de Tahiti Gautrey ParisPerle semi baroque de Tahiti Gautrey ParisPerle baroque de Tahiti Gautrey ParisPerle cerclée de Tahiti Gautrey Paris

1. La perle ronde (R) : 

Il s'agit d'une sphère parfaite ou assimilée, c’est-à-dire qu’elle accepte une variation de son diamètre inférieure à 2% du plus petit diamètre, la rondeur parfaite n'existant pas.

2. La perle semi-ronde (SR) : 

Il s'agit d'une sphère acceptant une variation de son diamètre comprise entre 2% et 5% du plus petit diamètre.

3. La perle goutte ou poire (DR) : 

Une perle qui présente au moins un axe de symétrie.

4. La perle ovale (OV) : 

Une perle qui présente au moins un axe de symétrie.

5. La perle bouton (BT) : 

Il s'agit de perles présentant au moins un axe de symétrie avec une face plate.

6. La perle semi-baroque au sens strict (SB) : 

C'est une perle présentant au moins un axe de révolution. 

7. La perle baroque (BQ) : 

La perle est en général irrégulière et ne rentre pas dans les catégories précitées.

8. La perle cerclée : 

Il s'agit d'une catégorie à part ; elle est caractérisée par au moins un cercle concentrique, sous forme de bourrelet ou de sillon, situé au-delà du tiers supérieur ou inférieur de la surface de la perle, quelque soit sa forme d’origine.