Lexique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Découvrez les mots suivants

Histoires de perles (aperçu)

La Maison Gautrey vous résumé 4 histoires de perles : • Vers les années 500, en Chine, des voyageurs rapportent l’existence d’une perle longue de 7 cm formant le tronc d’une statuette en or de la Déesse Canon. • L’ « Arco Valley Pearl » mesure 79 mm x 41 mm x 34 mm et pèse 575 carats (115 grammes). De forme baroque, elle aurait été offerte à Marco Polo par l'Empereur de Chine. • La « Reine des perles » fut achetée en 1669 par Louis XIV, mais elle disparue subitement en 1792 lors du cambriolage épique du garde-meuble du Roi. • La « Pellegrina » est la célèbre perle achetée par Philippe II d’Espagne. Elle devint la propriété de Napoléon III. Mais, acquise par Liz Taylor, elle fut endommagée par son chien qui la grignota consciencieusement !

Histoires de bijoux en perles (aperçu)

La Maison Gautrey vous résumé 4 histoires de bijoux en perles : • Vers les années 500, en Chine, des voyageurs rapportent l’existence d’une perle longue de 7 cm formant le tronc d’une statuette en or de la Déesse Canon. • L’ « Arco Valley Pearl » mesure 79 mm x 41 mm x 34 mm et pèse 575 carats (115 grammes). De forme baroque, elle aurait été offerte à Marco Polo par l'Empereur de Chine. • La « Reine des perles » fut achetée en 1669 par Louis XIV, mais elle disparue subitement en 1792 lors du cambriolage épique du garde-meuble du Roi. • La « Pellegrina » est la célèbre perle achetée par Philippe II d’Espagne. Elle devint la propriété de Napoléon III. Mais, acquise par Liz Taylor, elle fut endommagée par son chien qui la grignota consciencieusement !

Huitres perlières

La Maison Gautrey vous résume les principales huitres perlières cultivées par les perliculteurs du monde entier; chacune de ces huitres produits des perles différentes; elles sont cultivées localement et de façon particulière à chaque fois : • Cumingi de Hyriopsis (perles d’eau douce) : vit en eau douce, dans plusieurs régions de Chine, principalement dans un rayon de 300 km autour de Shanghai. La production peut atteindre jusqu’à plus de 50 perles dans une même huitre. • Fucata de Pinctada et la Martensi de Pinctada (perles d’Akoya) : il s’agit d’huitres japonaises, d' eau de mer froide. Traditionnellement, l’huitre Japonaise est une petite huître qui ne produit qu’une à deux perles seulement. • Pinctada Margaritifera (Perle de Tahiti) : elle vit en Polynésie Française et dans le Pacifique Sud. Ces grosses huîtres produisent des perles nucléonnées de 8 mm et 20 mm de diamètre dont la majeure partie de la production varie de 10 mm et 12 mm. • Labie de Pinctada (Perles de culture d’Australie) : la production s’étend sur les côtes australiennes, en Indonésie et dans les Philippines. Le diamètre des perles est impressionnant : de 8mm à 22mm. Cependant, la majeure partie de la production des perles est comprise entre 10mm et 14mm. • Ormeau (Perles d’ormeaux) : Les perles d'ormeaux n'ont pas beaucoup de valeur : leur forme est souvent anthropique et il est assez rare que l'on en fasse des bijoux. • Conque (Perles de conques) : Un beau coquillage luminescent. La conque est un mollusque d'eau de mer des eaux tropicales. Elle n'a pas de grande valeur. • Biwa (Perles de Biwa) : Il s'agit en fait d'une perle d'eau douce qui nait non pas dans une huître, mais dans une moule. Son origine est le lac Biwa, dans la région de Kobe, au Japon. Par extension, on utilise dorénavant ce terme « Perle de Biwa » pour toutes perles cultivées dans une moule d'eau douce Japonaise.